Donne 22 : tournoi de régularité du 25/6/2019

Donneur Ouest        Vul : E-O

Que faites-vous en STANDARD sur 2 ? A la devinette ?...

En MAJEURE SÉCURISÉE le problème est tout de suite posé à l'ouvreur en réponse à 2.

S'il a 4 cartes dans l'autre majeure il nomme l'autre majeure ce qui ne rend pas la séquence forcing manche.

S'il a 14 + H il rend la séquence forcing manche en répétant sa majeure ou en développant sa main avec une distribution très irrégulière.

S'il a 11-13 H, sa distribution est forcément 5-3-3-2 ou 5-4m-2-2 puisqu'il n'a pas ouvert d'un 2 FANTUNES.

Avec 11-12 H il nomme alors 2SA ou 3ce qui montre exactement ce genre de mains.

Mais avec 13 H il va juger de la qualité de sa main. La main du jour n'est pas inintéressante :  3 cartes à carreau, double arrêt pique, couleur cœur solide, un 10 de trèfle pas inutile. En match par quatre, il doit rendre la séquence forcing manche en déclarant 2. Mais sans le Valet de pique il devra se contenter de 3 non forcing. Et avec 2 cartes à carreau il devra se contenter de 2SA non forcing.


15+15 = 33 ?

Pourquoi ce titre ?

Quand les deux mains ouvreur-répondant ont une quinzaine de points, les chelems sont souvent difficiles à enchérir.

En effet les deux joueurs expriment la structure de leurs mains mais il leur est difficile de proposer un chelem car ils n'ont pas les moyens de montrer la force relative de leur main. Bien sûr si les mains sont misfits les 30 points ne sont pas suffisants, mais avec des mains fittées le chelem est en vue.

Regardons ce diagramme où après un début de séquence STANDARD, les deux joueurs sont en difficulté pour enchérir le chelem.

Donne 16 : tournoi Régularité du 24/05/2019

Donneur  Ouest    Vul : E-O

Un excellent 7SA.

Mais après ce début de séquence le STANDARD est en difficulté.

D'abord l'enchère de 2♠ n'est ni zonée ni typée. Est-ce une main 5-3-3-2 de 11-14 H ou 5-4 trop mini pour soutenir ou un 6ème pique de 11-14 H (même 15-16 si la couleur est de mauvaise qualité). C'est vrai qu'avec la main du jour, un saut à 3 parait plus judicieux car la couleur est solide, mais l'As sec et le Valet isolé ne sont pas des plus-values.

Ensuite Est ne peut qu'inventer une redemande à 3 car la répétition à 3 ne serait pas forcing.

Et que signifie alors une redemande de l'ouvreur à 3♠ ? 6ème pique, pas d'arrêt carreau, combien de points ?

Pas étonnant qu'une seule paire ait déclaré un chelem à 6. On est ici dans une situation difficile qui met en difficulté beaucoup de systèmes. Les mains d'une quinzaine de points, que ce soit à l'ouverture ou en réponse, ont du mal à montrer à la fois la structure de la main et les ambitions de chelem.

 

Et maintenant en MAJEURE SÉCURISÉE :

dans presque toutes les séquences les ouvertures de zone 2 sont décelées tout de suite par une enchère GAZZILLI très économique. La structure de la main arrivera ensuite si nécessaire. Avec ce concept très différent du STANDARD, la force de l'ouverture étant tout de suite décelée, le répondant pourra prospecter avec une main d'au moins 15 points, et ce sans difficulté puisque le GAZZILLI est une enchère très économique.

Voici donc la main du jour enchérie en MAJEURE SÉCURISÉE :

2♣  =

RELAIS. voir 1M    2   SAUVET

2♦  =

             

Main non minimum, rien à voir avec les carreaux. L'enchère est économique et permet de préciser une ouverture de 2ème zone. La structure de la main viendra ensuite si nécessaire.       

3♣  =

  

  

        

Forcing. Même en STANDARD l'ouverture étant non minimum, la redemande à 3♣ devient alors forcing.                                                 

De plus en MAJEURE SÉCURISÉE la main promet 12+ H puisqu'on se débarrasse des mains limitées à une dizaine de points par un saut direct à 3♣ au 1er tour.

4♦  =

   

   

L'ouvreur a alors tous les éléments pour prendre la direction des opérations en faisant un SPLINTER à 4. Avec des points perdus à carreau et sans contrôle cœur Est se contenterait alors de 4 non forcing.

 

Sur 5 qui montre 3 clefs, 5 ou 5 est une enchère de grand chelem qui demande probablement la DAME d'atout. Il est beaucoup plus naturel de demander 5. Est accepte la proposition de grand chelem et déclare 6♠ pour montrer un petit honneur et OUEST peut conclure au grand chelem à 7SA.

La fin des enchères pour annoncer le grand chelem est technique, mais après les enchères de 2(non minimum) et 3♣(6+ cartes 12+ H) les deux joueurs sont sur des bons rails pour au moins jouer le petit chelem.


Donne 22 : tournoi de régularité du 31/5/2019

Donneur Est        Vul : E-O

Encore un 7SA, béton cette fois-ci (la main de NORD a été modifiée, elle était plus forte et il était alors facile pour NORD de prospecter le chelem).

Début de séquence STANDARD quasi automatique.

Que signifie 2 ? 5 ou 6 cartes, 11 à 15 H...

Que signifie 3 ? bicolore 5+-4+ mineur, unicolore carreau avec arrêt trèfle ou trop fort pour conclure ou recherche de 3SA sans garde à pique ?

Et maintenant que redemande l'ouvreur ?

3=  partenaire j'avais une main trop faible pour te soutenir au 1er tour. Maintenant je peux le faire.

3 = j'ai 6 cartes, mais quelle force?

Après cette succession d'enchères aussi floues, la paire est bien mal engagée pour trouver même le petit chelem.

 

Et maintenant en MAJEURE SÉCURISÉE :

2= 5+ cartes.

2 GAZZILLI.14+ H. FM.

2SA = RELAIS semi-naturel. Au moins 2 cartes à cœur.

3 = pas de courte. Cette information est très importante et permet au répondant d'éventuellement bloquer à 3SA si sa main était moins pure.

3= RELAIS. Si la main était moins belle, on proposerait 3SA.

3 = 6+ cartes. 3 montrerait 5 cartes et un fit carreau, 3SA 5 cartes sans fit carreau.

4 = contrôle.

4= honneur complémentaire et contrôle pique, sinon on proposerait de jouer 4.

4 = J'ai fait mon boulot partenaire, à vous de voir.

5= 3 clefs.

5SA = as-tu un ROI à me nommer ?

6♦  = Roi de carreau.

7SA = toute la main de NORD est maintenant connue.

 

 

Remarque : avec une main plus faible, sur 2 l'ouvreur aurait enchérit :

2 = bicolore majeur force indéterminée,

2SA = 11-13- H sans fit,

3= 11-13- H avec le fit ou manque de garde pour 2SA.

Dans ces deux derniers cas la main est 5-3-3-2 ou 5-4-2-2, sinon ou aurait ouvert d'un 2 FANTUNES. Toutes ces enchères amènent une information au partenaire. Elles sont toutes précises, ce qui permet des développements sans ambigüité. Et le 2 GAZZILLI, 14+ H,  FM est l'enchère la plus prometteuse mais aussi la plus économique pour pouvoir développer les mains de chelem. Seule l'enchère de 2♠ est imprécise en force mais elle apporte une information au partenaire.

 



14+14 = 33 ?

Les mains des exemples précédents valaient bien 15 H avec leur couleur 6ème solide.

Mais un chelem peut très bien aussi existé avec des mains de 14 H sans couleur 6ème pourvu qu'elles soient bien fittées (fit au moins 5-4) et peu de points perdus face à une courte.

Après un début de séquence STANDARD quasi obligatoire, Est va probablement passer.

En effet, il faut qu'OUEST soit maximum avec une courte à pique sinon tout espoir de chelem s'envole.

 

Et maintenant en MAJEURE SÉCURISÉE :

2 = 14+ H, courte à pique. C'est cette enchère qui permet à Est de tout de suite entrevoir le chelem.

2SA = RELAIS. voir développements 1♦    2

3 = 5-4-3-1♠ exactement. L'enchère exclut 4+ trèfles = 3♣, 6+ carreaux = 3, 5 cœurs = 3, 4-4-4-1 = 3SA.

4 = TURBO

4 = nombre pair de clefs.

4 = As de pique. Je pense au petit chelem, voire plus.

4SA = contrôle cœur.

5 = contrôle, as-tu la Dame d'atout ?

5 = J'ai la Dame d'atout et le Roi de cœur.

5 = encore quelque chose ? Une petite Dame ?

6 = Et non!

Connaissant une main irrégulière dès l'ouverture, Est ne doit pas répondre 1 mais faire un RELAIS à 2.

Il aura ainsi tout de suite la connaissance de la force de l'ouverture et d'une éventuelle courte chez  l'ouvreur.

Et si l'ouvreur n'est pas minimum, toutes les enchères seront alors forcing manche.

 

Le RELAIS à 2 est efficace  parce que la main de l'ouvreur est irrégulière. Dès que l'ouvreur a 14+ H vous créez une séquence forcing manche. Et dans ce cas l'espace perdu en ne nommant pas 1 au 1er tour est vite récupéré grâce au 2SA RELAIS forcing.

Ce RELAIS permet de connaître exactement la distribution de l'ouvreur et surtout le nombre de carreaux.

Mettez un doubleton cœur en Est au lieu du doubleton trèfle, le chelem est toujours très bon. Ajoutez un carreau en Ouest (6-3-3-1♠) et enlevez un carreau en Est(4-4-3-2) le chelem est toujours très bon.

Par contre si vous avez RDV6 à pique au lieu de A642 (vous aurez moins de points ailleurs), vous voyez que c'est 3SA qu'il faut jouer.

 

Un dernier exemple en MAJEURE SÉCURISÉE :

6 est à 75%. Mais 3SA peut chuter sur entame pique.

 

2 = 14+ H, courte à pique. C'est cette enchère qui permet à Est de tout de suite anticiper le chelem et d'éviter de jouer à sans-atout.

2SA = RELAIS. voir développements 1♦    2

3 = 6+. 4 cartes à cœur possible mais pas à trèfle.

3 = RELAIS.

3SA = 6-3-3-1 minimum.

4 = TURBO

4 = nombre pair de clefs.

4 = As de pique. Je pense au petit chelem, voire plus.

4SA = contrôle cœur.

5 = contrôle, as-tu la Dame d'atout ?

6 = Oui et rien de plus en  contrôle.

 



 

Les Sans-atout de la bonne main

Dans la MAJEURE SÉCURISÉE, l'ouverture de 1♣ regroupe toutes les mains régulières 11+-14 H ou 18-20- H( seules les mains 5-3-3-2 de 17+-19 H s'ouvrent de 1).

Si le répondant a une main régulière la MAJEURE SÉCURISÉE propose plusieurs types de séquences  pour jouer les sans-atout de la bonne main.

 

1er cas : le répondant n'a pas de majeure 4ème

Il peut alors enchérir sa main à partir de 5 séquences possibles :

La séquence 1 est propre à la MAJEURE SÉCURISÉE. Elle montre une main de 10+-11 H pour ne pas dépasser le palier de 1SA si l'ouvreur est minimum.

Ex : ♠ R10  R96   ♦ DV106     ♣ V1065  : main idéale pour 1SA grâce aux fourchettes majeures.

Ex : ♠ 102  R96   ♦ AV86     ♣ DV65 : on répond aussi 1SA pour ne pas dépasser le palier de 1 si l'ouvreur est minimum.

Si l'ouvreur est très mini il a souvent les deux majeures 4ème.

La séquence 2 montre une main de 12 H bien orientée pour les SA.

La séquence 3 montre une main de 13-15 H gardée dans toutes les couleurs sauf peut-être à trèfle.

La séquence 4 montre une main 4-3-3-3 de 19-20 H bien orientée pour les SA.

 

Toutes les autres mains régulières qui ne répondent pas aux critères énoncés ci-dessus s'enchérissent à partir de la séquence 5.

Les développements avec une main régulière sont alors :

2SA = 12 H mal orientée pour les SA.

3SA = 13-15 H mal orientée pour les SA ou 16-17 H force insuffisante pour un chelem.

4SA = 19-20 H, 4-3-3-3 mal orientée pour les SA ( un petit tripleton).

3M = 4-4-3M-2. Chelem?

4m = 5m-3-3-2. Chelem?

Pour revoir cette séquence en détail : 1   1   1SA

 

2ème cas : le répondant a 4-5 coeurs dans une main régulière

 

1 = 4 cartes, 14-18 DH ou 3 cartes limité à 20 DH.  Avec 3 et 4♠ il semble préférable de nommer les ♠ d'abord ou 2NT (4-3-3-3 gardés).

 

 

Dans cette séquence où le fit cœur peut n'être que 3ème le répondant peut enchérir une main régulière à partir de 5 séquences possibles :

La séquence 1 est propre à la MAJEURE SÉCURISÉE. Elle montre une main de 10+-11 H pour ne pas dépasser le palier de 1SA si l'ouvreur est minimum.

Ex : ♠ R5  R986   ♦ DV106     ♣ D96  : main idéale pour 1SA pour protéger le Roi de pique.

Ex : ♠ V2  R986   ♦ AV8     ♣ D965     : pour ne pas dépasser le palier de 1SA si l'ouvreur est minimum.

Ex : ♠ D1062  R963   ♦ AV   ♣ V65     : si l'ouvreur a 3 cœurs il n'a pas 4 piques.

La séquence 2 montre une main de 12 H bien orientée pour les SA.

La séquence 3 montre une main de 13-15 H bien orientée pour les SA.

La séquence 4 = ROUDI mini-max est utilisée pour les mains trop faibles pour 1SA, ou 12-15 H et 4 cartes à cœur mal orientées pour les SA.

Ex : ♠ 96  R986   ♦ DV10     ♣ AD96    sur 1SA on rebidera 2SA = 12 H, sinon on conclut ou prospecte.

Ex : ♠ 962  R986   ♦ AV10     ♣ ADV    sur 1SA on rebidera 3SA = 13-15 H, sinon on conclut ou prospecte.

Ex : ♠ A10962  R9863   ♦ 102    ♣ 2    sur 1SA on redemande 2= 10-11 DH avec une courte le plus souvent.

Ex : ♠ A109  AD963   ♦ AR102  ♣ 2    sur 1SA on redemande 3 (ROUDI max)= 17+ DH naturel.

Ex : ♠ AR109  AD963   ♦ R2  ♣ D2    sur 1 on redemande 2 = 17+ DH naturel.

La séquence 5 = ROUDI-CANAPÉ est utilisée pour les mains d'au moins 12 DH soit 5 cartes à cœur 12-13 DH soit  4 cartes à cœur ambitions.

Ex : ♠ R6  RD86   ♦ AV10     ♣ AD96    sur 2x probable on rebidera 2SA = FM ambitions. 4-4-3-2 bien orientée.

Ex : ♠ 9  R986   ♦ ADV103     ♣ AD9    sur 2x probable on rebidera 3 = canapé ambitions.

Ex : ♠ 105  AR98   ♦ ARV10     ♣ A96   sur 2 on rebidera 2 = RELAIS, ambitions (4-4-3-2 ou 4-4-4-1).

Ex : ♠ R10  AR986   ♦ V106     ♣ DV6   sur 2 on rebidera 3SA = 5-3-3-2 + gros honneur double.

Ex : ♠ A  AR986   ♦ V1032     ♣ V96  avec cette main de manche limitée on répond 3 sur 1.

 

Pour revoir ROUDI-CANAPÉ et ROUDI mini-max

 

3ème cas : le répondant a 4-5 piques dans une main régulière

 

1 = 4 cartes, 14-18 DH ou 3 cartes limité à 20 DH.

         Avec 3♠ et 4 ne faire une inversée qu'à partir de 19+ DH.

 

Dans cette séquence où le fit pique peut n'être que 3ème le répondant peut enchérir une main régulière à partir de 4 séquences possibles :

La séquence 1 est classique : elle montre une main de 6-10 H.

La séquence 2 montre une main de 12 H bien orientée pour les SA.

La séquence 3 montre une main de 13-15 H bien orientée pour les SA.

La séquence 4 = ROUDI-CANAPÉ est utilisée pour les mains de 5 cartes à pique 12-13 DH ou 4 cartes à pique et des ambitions ou mal orientée pour les SA.

Ex : ♠ RD86  R6   ♦ AV10     ♣ AD96   sur 2x probable on rebidera 2SA =  Ambitions. 4-4-3-2 bien orientée.

Ex : ♠ A962  8   ♦ ADV103     ♣ A95    sur 2x probable on rebidera 3 = canapé ambitions.

Ex : ♠ A1053  98   ♦ AR109    ♣1062  sur 2 on rebidera 2 = RELAIS, 4 cartes à pique à partir de 11 H. L'ouvreur donne le plein de sa main. S'il nomme 2♠ il montre une main minimum et certainement un petit doubleton.

Ex : ♠ A10532  1082   ♦ DV10     ♣ A6  sur 2 on rebidera 2 = 12-13 DH, 5 cartes.

 

Reste à étudier une 5ème séquence qui montre des mains irrégulières avec 5 cartes à pique :

2= ROUDI mini-max. 5 cartes à pique.

         * 10-11 DH 5+ cartes et le plus souvent une courte (min)

         * 5 cartes ambitions (max)

      

Réponses de l'ouvreur :

2 = fit 3ème, zone 1 ou mauvais fit 4ème de 14-15 DH.

2SA = fit 3ème, 16-20 DH. L'ouvreur n'est pas amené à décrire trop sa main puisque le répondant sera le plus souvent faible. Et s'il est fort il vaut mieux le laisser se décrire.

3♠ = fit 4ème, zone 2.

Bien sûr avec la main 10-11 DH, le répondant passe ou conclut. Avec la main 5-3-3-2 il propose 2SA(18+) ou 3SA(16-17). Avec le bicolore 5-4 ou 5-5 il se décrit.

 

Pour revoir ROUDI-CANAPÉ et ROUDI mini-max

 

Conclusion :

Le 2 ROUDI-CANAPÉ suivi d'une redemande qui dépasse le palier de la majeure  montre des ambitions avec seulement 4 cartes dans la majeure. (encore un 2/1 FM).

Le ROUDI mini-max contient les majeures 5ème avec ambitions.

Le ROUDI mini-max à 1♠(atout cœur) qui est économique permet de transférer les SA chez l'ouvreur.



 FRAGMENT-BID et SPLINTER de l'ouvreur

D'abord un petit rappel en MAJEURE SÉCURISÉE :

fit zone 3(19-20 DH) = saut au palier de 3.

Après l'ouverture de 1♣ la main de l'ouvreur est le plus souvent régulière.

Trois avantages par rapport au STANDARD qui enchérit ce type de mains à 3SA ou 4M :

* on joue de la main forte, la réponse étant faite en TEXAS.

* on peut s'arrêter au palier de 3 si le répondant est très faible.

* on peut prospecter plus facilement le chelem.

Après l'ouverture de 1 et 1 la main de l'ouvreur est irrégulière. 2 des 3 avantages précédents demeurent.

 

Nous allons nous attarder maintenant sur les mains plus fortes (21+ DH) avec une courte.

 

Vous ouvrez cette main de 1♣ et votre partenaire répond 1(4+♠).

Vous évaluez cette main à au moins 21 DH (concentration d'honneurs et pas de carte parasite). Cette main est parfaite pour un FRAGMENT-BID à 4 (annonce de la courte).

L'enchère doit être très précise car il n'y plus moyen de prospecter.

3 conditions :

* 4 clefs parmi ARD couleur principale, ARD couleur du fit.

* 1 clef : l'As du résidu

* couleur principale 5ème avec au moins 3 honneurs.

 

Une main en face avec laquelle vous  demandez le chelem directement :

Vous avez 2 clefs, donc l'ouvreur a forcément les 5 clefs restantes. L'ouvreur a  donc  ARxx ADVxx et l'As de carreau, vous avez 5 levées de pique + 5 levées de trèfle + l'As de carreau et une coupe à cœur de la main courte à l'atout = 12 levées. 

 

Mettez l'As de cœur sec au lieu de l'As de carreau dans la main de l'ouvreur, vous voyez que vous gagnez juste la manche.

Mettez le Roi de carreau au lieu de l'AS, vous n'êtes pas sûr de gagner la manche.

La grande force du FRAGMENT-BID est de diagnostiquer un chelem avec très peu de points. Mais il faut respecter les 3 conditions de son emploi.

 

Il y a 4 FRAGMENT-BID possibles : 3,4,4 et 4(ce sont toutes des enchères avec un double saut)


Que faire maintenant avec une main qui n'est pas adaptée à un FRAGMENT-BID. La main sera plus forte mais moins concentrée dans les couleurs principales et(ou) sans l'As du résidu. On va donc faire un SPLINTER.

 

Quelques mains en situation :

1 = 4+ cartes à pique (annonce de la majeure en TEXAS).

2 = GAZZILLI . La main n'est pas du tout adaptée à un FRAGMENT-BID à 4et pas assez forte pour un SPLINTER à 3.

2 = 7+ H.

4 =  SPLINTER limité. Remarquez que si le répondant est limité à 6 H (il redemande autre chose que 2) vous pouvez conclure sans dévoiler le singleton carreau.

4 = L'AS de carreau et la Dame de Trèfle sont des belles cartes mais l'ouvreur a un SPLINTER limité et avec un fit seulement 4-4 le chelem parait lointain. Avec un fit 5-4 il faut probablement relancer et faire jouer le coup par la main de NORD.

Remarquez au passage que si l'ouvreur avait fait un FRAGMENT-BID à 4,  assuré de trouver ♠ ARxx    ♣ ARVxx et  A,  vous pouviez enchérir directement le petit chelem, et avec un cinquième pique le grand chelem!


1SA = GAZZILLI. 4 serait un FRAGMENT-BID, 3 serait naturel donc pas d'autre choix que de passer par un GAZZILLI.

2♣ = 7+ H.

4♣ = SPLINTER.

4 = honneur complémentaire. Mais vous pourriez aussi vous contentez de 4car le Roi de trèfle n'est qu'une image et votre fit à cœur est bien léger.

4 = Vous êtes minimum de votre enchère. Votre fit est trop léger pour dépasser le palier de 4. Si votre partenaire a des gros honneurs à l'atout il comprendra que c'est pour cela que vous n'avez pas fait un FRAGMENT-BID direct.


 

1 =  4+ cartes à cœur.

2 = GAZZILLI. Avec une courte à pique, pas d'autre choix que de faire un GAZZILLI. La main n'est pas du tout adaptée à un FRAGMENT-BID à 3 (trop forte, pas l'As du résidu).

2 = 7+ H.

3 = SPLINTER.

3SA = Je pense au chelem (le 5ème atout est une plus-value) mais sans honneur complémentaire à trèfle.

4 = couleur solide.


 

 

2 = GAZZILLI. Bien sûr la main n'est pas du tout adaptée à un FRAGMENT-BID à 4, et 3serait naturel.

2 = maximum 6 H.

4 = SPLINTER. Très gros jeu puisque que l'on sait que le répondant est limité à 6H.

Est conclut au chelem au nom de son 5ème atout et sa Dame de trèfle utile.


4/3/2019 : Finale régionale sénior open par quatre :

Vous ouvrez de 1 et votre partenaire répond 1 = 4+ cœurs.

Vous pourriez être tenté d'ouvrir cette main d'un 2 forcing manche (trop optimiste) ou d'un 2 fort indéterminé. En MAJEURE SÉCURISÉE pas d'autre choix que d'ouvrir au palier de un puisque le  2 fort indéterminé n'existe pas. Cette main est tellement forte que vous pouvez envisager un chelem avec 5-6 pts en face. Mais si le partenaire n'a que 4 cartes à cœur et des mauvaises cartes (pas l'as de carreau, pas de contrôle pique...) vous êtes en danger au palier de 5. Il faut donc trouver une séquence qui montre qu'un chelem est possible avec 5-6 pts sans pour cela dépasser le palier de sécurité.

C'est le SPLINTER à 3 qui répond à ce problème.

 

La donne complète :

1 = 4+ cœurs

Avec ce singleton carreau, 3 orientations possibles pour annoncer une main très forte :

* un FRAGMENT-BID à 4(5 clefs)

* un SPLINTER à 3très fort : 21-23 H

* un GAZZILLI suivi de 4= SPLINTER moins fort que 3 direct.

3 = SPLINTER 21-23 H ou trop de clefs pour un FRAGMENT-BID direct à 4.

4 = Le 5ème atout et l'AS de carreau permettent à EST d'enclencher les cue-bids.

5 = 1clef.

5 = J'ai la DAME d'atout (sinon j'interroge à 5) et je pense au grand chelem.

 

Remarquez qu'avec seulement 4 cœurs et donc un pique en plus en EST le chelem devient très mauvais. Sur entame pique il faut trouver les atouts 3-2 et faire l'impasse carreau et avoir aussi les trèfles 4-3!


Répertorions toutes les situations où l'ouvreur fait un SPLINTER.

1 = 4+ cartes à pique (annonce de la majeure en TEXAS).

Redemandes de l'ouvreur :

3 = SPLINTER 21-23 H. Chelem possible même avec 5-6 H en face.

3 = SPLINTER 21-23 H. Chelem possible même avec 5-6 H en face.

2 = GAZZILLI puis 4 ou 4 = SPLINTER limité

 

 

1 = 4+ cartes à cœur ( annonce de la majeure en TEXAS).

Redemandes de l'ouvreur :

3 = SPLINTER 21-23 H. Chelem possible même avec 5-6 H en face.

2 = GAZZILLI puis 3♠ = SPLINTER ou 4 = SPLINTER limité.

 

 

 

3♥   = SPLINTER 21-23 H. Chelem possible même avec 5-6 H en face.

1NT = GAZZILLI puis 4 = SPLINTER ou 4 = SPLINTER limité.

 

 

On ne peut pas faire de SPLINTER à 3 = naturel ni 3 = FRAGMENT-BID.

1NT = GAZZILLI puis 3 = SPLINTER, 4 = SPLINTER

 

On ne peut pas faire de SPLINTER à 3m = naturel ou 4m = FRAGMENT-BID.

2 = GAZZILLI puis 4m = SPLINTER.

En conclusion : le FRAGMENT-BID est toujours disponible à 3,4,4 et 4.

Si un SPLINTER n'est pas disponible on passe par un GAZZILLI.

Dans ce cas, si le partenaire est non minimum(7+ H), il va relayer juste au-dessus et on pourra faire un saut qui montrera sans ambigüité un SPLINTER. S'il est minimum(moins de 7 H), on pourra conclure ou faire un SPLINTER si seulement le chelem reste encore possible.



Les unicolores mineurs sur l'ouverture de un en majeure

 

En MAJEURE SÉCURISÉE 3 orientations suivant la force de la main :

1. les mains faibles limitées à 8 H : répondre 1SA.

2. les mains limitées d'environ 10 H :  saut au palier de 3.

3. les mains forcing manche de 12+ H : réponses au palier de 2. La redemande de la mineure au palier de 3 sera alors forcing.

 

Et maintenant quelques exemples en MAJEURE SÉCURISÉE.

 

 

Votre partenaire ouvre de 1.

Vous répondez 2. Vous pourrez redemander simplement 3, l'enchère sera forcing.

Voir développements 1    2.

 

 

Votre partenaire ouvre de 1.

Vous répondez 3. L'enchère n'est pas forcing. Vous indiquez une dizaine de points, un unicolore correct de 6 ou 7 cartes. L'ouvreur doit pouvoir juger de la suite à donner.

 

Votre partenaire ouvre de 1ou 1.

Répondez aussi 3. Ne répondez pas 1SA. Avec cette belle couleur 7ème  votre main vaut bien la main précédente. Et encore une fois le partenaire misfit sera prudent. Dès qu'il sera fitté (gros honneur double, 3 cartes) il exercera son jugement pour prospecter le meilleur contrat. Bien sûr vous avez aussi 4 cartes à trèfle et vous pouvez ratez un fit trèfle, mais l'élément primordial pour juger du contrat final est de savoir si le partenaire est misfit ou pas dans votre couleur principale.

 

 

 

Et maintenant des mains plus faibles où il faut répondre 1SA.

 

 

2 = GAZZILLI. 14+ H.

   Vu la faiblesse de la main il n'est pas surprenant de voir l'ouvreur faire un GAZZILLI.

2 = bicolore faible limité à 6H,  5+-4. Avec un 5+-5 redemandez 2SA.

2SA = Sans fit mineur l'ouvreur redemande 2SA.

3 = 6+-4♣. L'ouvreur fait un cue-bid et sur le contrôle à 4 il revient à 4. Le répondant avec sa courte à pique et le 7ème carreau conclut à la manche.


Une dernière donne.

Séance 4. Finale régionale mixte par paires.

Donne 5, donneur NORD.

2 = GAZZILLI. 14+ H.

2 = 7-10 H.

2SA = 15-16 H. Certainement 5-3-3-2.

3 = 6+ cartes. 7-8 H. Avec une main plus étoffée on aurait répondu 3 au 1er tour.

3 = D'abord recherche de l'arrêt pique.

4 = contrôle sans arrêt pique. 3 montrerait un demi-arrêt.

4 = Recherche le contrôle pique (forcément une courte). Enchère optimiste, on pourrait se contenter de 4.

5 = Je contrôle les trèfles mais il me manque quelque chose pour le chelem. Avec 7 cartes à carreau le répondant conclut au chelem.