Des séquences bien brumeuses du STANDARD :


Que veux dire la redemande à 2 ?

Que vous jouiez le SEF ou le 2/1  FORCING MANCHE, l'enchère de 2 est très ambigüe.

La main est limitée à 15 H, mais à part ça ! 6ème pique ? 11 H ? main plate ? Une courte ?

De plus cette enchère sera  d'autant plus fréquente que la main du répondant est forte.

Si vous répondez  avec 11 H l'ouvreur redemande 2 dans environ 50% des cas.

Si vous répondez  avec 18 H l'ouvreur redemande 2 dans environ 65% des cas.

Or si vous répondez avec 11-12 H(cas du SEF) vous ne savez pas si une manche doit être tentée.

Et si vous répondez avec 16-18 H(ttes méthodes) vous ne savez toujours pas si un chelem doit être tenté.

Ce manque d'informations fera toujours défaut quels que soient les développements futurs.

Remarque : quand vous jouez le 2/1 FORCING MANCHE, vous pouvez sur 2 redemander 2SA forcing. Cela va améliorer votre système mais vous ne pourrez pas apprendre et la force et la distribution avant d'atteindre le palier fatidique de 3SA.

 

Encore quatre séquences bien brumeuses du STANDARD :


La répétition de la couleur au palier de 3 n'étant pas forcing, le répondant est amené à annoncer une 3ème couleur forcing. Mais que signifie cette redemande ?

Est-ce un bicolore 5-4,5-5,6-4... ou un unicolore de 5,6 ou 7 cartes.

 

Et que penser de cette séquence :

3 = Main fittée intéressante. Enfin une enchère intelligente... mais en apparence seulement. En effet, il est impossible la plupart du temps de diagnostiquer une courte dans l'ouverture et ce sera bien l'élément essentiel pour savoir si on peut se permettre de dépasser 3SA. 

 

 

Voici maintenant quelques mains enchéries en STANDARD qui reprennent les problèmes soulevés :

 

 

 

Sur l'ouverture de 1♠ vous avez répondu 2 et sur l'enchère ambigüe de 2♠, vous n'avez d'autre choix que de produire l'enchère de 3. L'ouvreur redemande 3SA. Que faites-vous ?


 

 

 

Difficile de reprocher l'enchère de 3SA de l'ouvreur. Et  pourtant 7 sur table.

 

 

 

 Cette fois-ci il est temps de passer.

 

 

 

Très bon 6SA et sur une autre entame que Trèfle un 7 correct.

Les solutions en MAJEURE SÉCURISÉE arrivent bientôt...


 

 

Toujours la même séquence mais cette fois-ci vous avez une main plus forte mais moins distribuée.

Que faites-vous sur 3SA ?


 

 

Le chelem est là parce qu'il y a 14 H dans l'ouverture.

 

 

Misfit carreau mais le chelem est très bon grâce aux 14 H.

 

 

 

Des top-cards et le fit mais seulement 11 H.

Le chelem s'éloigne.

 

 

Une donne où l'ouvreur a une courte à carreau avec 6 cartes à pique et le répondant n'a que 15 H.

 

L'ouvreur montre qu'il a 6 cartes à pique. Quelle peut-être la bonne enchère en Est pour montrer qu'un chelem est possible à pique avec un pique solide et une main maximum chez l'ouvreur ?

Je ne vois que 4. Mais l'ouvreur va-t-il comprendre?

 

Les solutions en MAJEURE SÉCURISÉE arrivent très bientôt...


3 = Main fittée intéressante.

Si le partenaire a une courte il ne faut pas jouer 3SA. Par contre s'il a une main régulière limitée à 14-15 H il est plus sage de se contenter de 3SA.

Vous redemandez 3= 3ème forcing.

Mais que faites-vous sur 3SA ?


 

 

Courte à coeur, le chelem est là.

 

 

Pas de courte, le chelem s'éloigne.

 

 

Pas de courte, mais 16 H, le chelem est très bon.

Les solutions en MAJEURE SÉCURISÉE arrivent maintenant...

 

Bien sûr les problèmes restent du même type dans la séquence :


Conclusion de tout ceci.

La redemande de 2♠ est une enchère catastrophe parce qu'elle n'est ni zonée en force(11 à 15 H) ni précisée en distribution(main plate, une courte, 6 cartes à pique ?).

Et si au moins la situation pouvait s'éclaircir dans la suite de la séquence. Mais ce n'est pas le cas.

 

Et maintenant dans la MAJEURE SÉCURISÉE ?

Quand vous jouez les ouvertures de 2 MAJEUR FANTUNES, vous avez des inférences dans ces séquences qui vous permettent de mieux cerner les problèmes. En effet les seules mains faibles (11-13- H) ne peuvent être que 5-3-3-2 (éventuellement 5-4m-2-2).

Vous pouvez aussi avoir une main faible avec 4+ mais vous saurez enchérir sans problème cette main.

 

Il est alors beaucoup plus subtil de rendre la redemande à 2♠ positive (13+ H au moins) alors que les enchères de 2SA et le fit au palier de 3 sont minimum (11-13- H) et sans distribution puisqu'on n'a pas ouvert d'un 2 FANTUNES. Les autres enchères au palier de 3 sont des mains structurées d'au moins 14 H, bicolore d'au moins 10 cartes ou unicolore proche d'un 2 fort alors que la répétition à 2♠ est positive mais moins structurée.

L'enchère de 2 est donc un GAZZILLI. Et par voie de conséquence, la redemande à 2SA du répondant est alors FORCING ainsi que la répétition au palier de 3.

 

On voit donc que les mains faibles et sans distribution sont traitées immédiatement et le répondant même avec un gros jeu a tous les éléments pour juger de la situation et conclure sans dévoiler.

Alors qu'avec des mains plus fortes on développe tout de suite les mains structurées et on a l'enchère la plus économique de 2♠ en position FORCING MANCHE pour prospecter le meilleur contrat de manche ou de chelem.

Tout ceci dans l'esprit que, plus la main est ambitieuse plus la prospection se fait de manière économique ou précisée, plus la main est faible moins on développe.

 

Reprenons les mains précédentes dans la MAJEURE SÉCURISÉE.

 

 

3   = main plate minimum , 11-13- H.

3   = As-tu l'arrêt trèfle.

3SA = Oui

4   = Quand on connait le fit on peut relancer.

L'ouvreur sait maintenant que son partenaire est très fort. Avec 3 tops cards il peut être certain de jouer au moins le petit chelem.

 

2 = FANTUNES

3   = couleur au moins 6ème. Forcing.

3SA = J'ai une courte à carreau. Du style 5-4-3-1 avec 10-13 H.

2 = 14+ H (ou 13 beaux). FM (les 4 top-cards rendent la main maximum).

3   = 6+ cartes.

Quand EST allonge ses carreaux, les top-cards d'OUEST prennent encore plus de valeurs.

Il doit donc rentrer dans les cue-bids. 4♣ est l'enchère qui colle le mieux à sa main.


 

 

3SA = 5-3-3-2, 13+-15 H, éventuellement 5-4♣-2-2 avec les arrêts annexes.

4  = Naturel. Est peut aussi proposer 4SA quantitatif pour montrer une main sans courte.

 

2   = 14+ H (ou 13 beaux). FM.

2SA = RELAIS semi-naturel. FORCING.

3   = exactement 5-4-3-1 court .

4  = le fit. On peut explorer le chelem car l'ouvreur a au moins 14 H.

 

3   = main plate minimum 11-13- H.

3SA = Un chelem parait lointain, sauf peut-être avec un fit 4ème 5-4-2-2 et des top-cards. Mais avec un carreau de plus et un cœur de moins l'ouvreur pourrait considérer sa main comme non minimum.

 

 

 

 

2   = 14+ H (ou 13 beaux). FM.

2SA = RELAIS semi-naturel. FORCING.

3   = 6-3-3-1 court .

La meilleure enchère pour EST est de maintenant proposer 5♠.


2   = 14+ H (ou 13 beaux). FM.

2SA = RELAIS semi-naturel. FORCING.

3 = fit 3ème avec une courte.

3 = RELAIS.

3 = courte majeure.

Parti pour le chelem.

2   = 14+ H (ou 13 beaux). FM.

2SA = RELAIS semi-naturel. FORCING.

3 = pas de courte.

3 = RELAIS.

3 = fit carreau, 5-3-3-2 ou 5-4-2-2 minimum.

3SA = Quelques ambitions, sinon on aurait conclu au tour précédent. Ouest minimum passe.

 

 

même séquence que précédemment mais OUEST avec 16 H doit relancer.


Développements après 1 pique-2 carreau et 1 pique-2 cœur

                 

2 = 5+ cartes. 11+ H ou 12+ H avec 6+ cartes unicolore.

        Avec un unicolore de 9+-11 H  on fait un saut direct au palier de 3.

 

 

2   = 4+. Seule enchère ambigüe en force.

2SA = 5-3-3-2minimum (11-13-H).

3   = 5-3-3-2 minimum (éventuellement avec  5-4♣-2-2 et un doubleton cœur non gardé).

3SA = 5-3-3-2 13+-15 H et des gardes annexes certaines (sinon 2♠). 3 petits carreaux possibles.

3♣   = bicolore 5+-5 ou 6-4 d'au moins 14 H

Et sur le RELAIS à 3:

→ 3    = résidu 2 cartes(exceptionnellement 6-4-3-0) dans la couleur du partenaire.

→ 3♠    = 6-4+, court couleur partenaire

→ 3SA = 5-5 court couleur du partenaire , minimum.  

→ 4♣    = IDEM 3SA mais maximum.

→ 4fit   = 5-5-3-0 fitté 3 cartes dans la couleur du partenaire minimum.

→ 4    = SPLINTER 5-5-3-0, 3 cartes dans la couleur du partenaire maximum.

3♥    = bicolore 5+-5 fort.

3♠    = unicolore 6+ cartes solides, se rapproche d'un 2 fort.

4x    = FRAGMENT-BID. Fit au moins 4ème. Au moins 4  clefs parmi ARD ♠, ARD et l'AS du résidu.

4♦    = bicolore 6-4+ concentré.

5♦    = bicolore 5-6-1-1 de 12-13 H, trop beau pour un 2 FANTUNES.

2♠    = GAZZILLI. 14+ H. Les autres mains.

Donnes d'entrainement : voir maltraitance de mineures !


    2♠ = GAZZILLI. Au moins 14 H.

5♠-3-3-2, à partir de 13+ H, inapproprié pour 3SA

(trop fort ou fitté ou manque de garde)

6+♠ unicolore (force ou couleur insuffisante pour 3♠).

5♠-4♣ (pas assez structuré pour 3♣).

 

2SA  = RELAIS semi-naturel (seulement 5 , éventuellement 6 pas solides).

3♣ = sans courte (5-3-3-2, 5-4m-2-2, 6-3-2-2)

Et sur le RELAIS à 3 :

→ 3    = fitté 3 cartes 13+ H ou fitté 4 cartes 5-4-2-2, 13-15 H.

→ 3♠    = non fitté 6♠-3-2-2.

→ 3SA = 16-17 H, 5-3-3-2 ou 5-4♣-2-2

→ 4SA = 18-19 H, 5-3-3-2.

→ 4♣    = 18-23 H, 5-4♣-2-2. Il n'y a pas de saut donc enchère naturelle.

→ 4    = fitté 4 cartes 5-4-2-2, 16+ H.

3SA = 5-3-3-2 ou 5-4♣-2-2 13+-15 H, couleur mal gardée.

Autres enchères avec courte (5-4-3-1, 6-3-3-1)

3 = Fitté 3 cartes, avec une courte annexe

Et sur le RELAIS à 3 :

→ 3♠   = court (courte majeure).

→ 3SA = court ♣ (courte mineure) 6-3-3-1♣, limité sinon 4x.

4x = SPLINTER avec 4 atouts et sans 4 cartes clefs.

3 = 5♠-4♣-3-1.

3♠ = 6♠-3-3-1.

3♣  = bicolore d'au moins 10 cartes ou inadapté pour 2SA.

3   = unicolore, 6+ cartes correctes, 12+ H (14+ H avec courte à pique)

3   = 6-4+.

3SA  = Main peu plaisante (honneurs dispersés), avec une courte à pique. 6-3-3-1♠ ou 5-4-3-1.

Exactement dans le même esprit qu'après 1♠  2♣(SAUVET)   2(non mini).


 Remarques : ces développements ne peuvent se faire que si la réponse de 2 tout comme celle de 2 montre 5+ cartes.

De même il est intéressant de dire que le saut direct au palier de 3 en mineure sur l'ouverture est une main d'une dizaine de points avec 6+ cartes. Ce qui permet de dire que 2m suivi de 3m est un unicolore de 12+ H forcing manche.

 

 

Développements dans le même esprit après 1♠     2. Mais le saut direct de l'ouvreur à 4 montre une main 5-3-3-2 ou 5-4-2-2 qui n'est pas trop minimum.

2♠ = GAZZILLI. Au moins 14 H.

         5♠-3-3-2, à partir de  13+ H inapproprié pour 3SA

                          (trop fort ou fitté ou manque de garde)

         6+♠ unicolore (force ou couleur insuffisante pour 3♠).

         5♠-4m (pas assez structuré pour 3m).

2SA  = RELAIS semi-naturel (seulement 5, éventuellement 6 pas solides).

3♣ = sans courte (5-3-3-2, 5-4m-2-2, 6-3-2-2)

Et sur le RELAIS à 3 :

→ 3 = fitté 3 cartes ou fitté 4 cartes 5-4-2-2 trop beau pour 4 direct.

→ 3♠ = non fitté 6♠-2

→ 3SA = 16-17 H, 5-3-3-2 ou 5-4m-2-2

→ 4SA = 18-19 H, 5-3-3-2.

→ 4m = 18-23 H, 5-4m-2-2. Il n'y a pas de saut donc enchère naturelle.

3SA = 5-3-3-2 ou 5-4m-2-2 13+-15 H, couleur mal gardée.

Autres enchères avec courte (5-4-3-1, 6-3-3-1, exception 5-4-4-0)

3  = fitté 3 cartes, avec une courte annexe.

Et sur 3SA on nomme le singleton.

4m = SPLINTER avec 4 atouts et sans 4 cartes clefs.

3  = 5♠-4m-3-1(5-4-4-0)

Et sur le RELAIS à 3 :

→ 3♠ = avec les carreaux (5-4-3-1, 5-4-4-0)

→ 3SA = avec les trèfles(5-4♣-3-1) mini sinon 4♣

3♠  = 6♠-3-3-1 court

3m   = bicolore d'au moins 10 cartes ou inadapté pour 2SA.

3    = unicolore, 6+ cartes correctes, 12+ H (14+ H avec courte à pique)

3SA  = Main peu plaisante (honneurs dispersés), avec une courte à pique. 6-3-3-1 ou 5-4-3-1♠.

Exactement dans le même esprit qu'après 1♠   2♣(SAUVET)   2(non mini).

 

Remarques : Le FRAGMENT-BID direct montre 4 clefs au moins. Alors qu'un SPLINTER après un GAZZILLI à 2♠ montre un maximum de 3 clefs.

Ceci est à rapprocher au FRAGMENT-BID sur une réponse au palier de un en majeure qui montre 5 clefs, alors qu'en passant par un GAZZILLI le SPLINTER montre un maximum de 4 clefs.

donnes d'entrainement  : 1♠    2


 

2 = 5+ cartes. 11+ H ou 12+ H avec 6+ cartes unicolore.

        Avec un unicolore de 9+-11 H  on fait un saut direct au palier de 3.

Développements strictement dans le même style. Il faut néanmoins accepter que la redemande de 2♠ est obligatoire avec 4 piques même avec 11 H. Ce qui permet de dire que la redemande à 2 est GAZZILLI tout en déniant toujours 4 cartes à pique.

Donc les séquences où l'ouvreur nomme son bicolore majeur ne sont pas forcing manche et la redemande de 2SA du répondant est seulement propositionnelle. Mais toute autre redemande du répondant y compris la répétition de la couleur est FM.

 

donnes d'entraînement :  donne du 31/05/2019

                                              donne du 25/06/2019